Titles index   A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z Misc home |  advanced search |  help 

Animadversion sur l’Ode de heou-Tsi 后稷 et sur les mysteres incomprehensibles qu’on dit qu’elle contient. [Jap-Sin IV, 5G]
AuthorDentrecolles, François-Xavier 殷弘緒, 1664-1741
Pub. Location---Publisher---
Daten.d.Phys. Desc.pdf. mss. [16 p.]
LocationARSI, and Digital ArchivesCall NumberBV3427.D46 A65
N.B.: on pdf see prelimary page inserted by Fr. John Witek, S.J.: Hoc opusculum scriptum est manupropria Patris F.X. Dentrecolles, S.J.
Contra Bouvet et etiam contra Selecta Quaedam Vestigia Praecipuorum Christianae Religionis Dogmatum* Patris Jos. H. de Premare
*Publicatum est sub titulo: Vestiges choisis des principaux dogines de la religion chretienne….A. Bonnetty et P. Perny, editeurs. Paris: au Bureau des Annales de philosophe chretienne. 1878.

----------------------------------

Jap-Sin IV, 5 G

Animadversion — Sur l’Ode de heou-Tsi 后稷 et sur les mysteres incomprehensibles qu’on dit qu’elle contient.
Written in French.
Sixteen folios in Chinese ink on Chinese paper; page numbers in pencil. 26.2 x 20.6 cm.

The writings of Joachim Bouvet on figurism had caused great scandal among the missionaries in China especially to a number of the French in Peking. They thought Bouvet had lost his mind in proposing such interpretations and in his explanations of the relations between ancient Chinese writings and Christianity. What would happen if his writings were to be published? What would be the reaction of non-Christians after they had read these writings? No doubt they would ridicule the teachings of the Church and consider them as absurd.

F.-X. Dentrecolles, who was superior of the French mission in China, wrote against Bouvet. He cautioned his confreres in Europe not to be deceived by the manuscripts which they received, full of quotations in Chinese which were unintelligible to European scholars:

O vous qui estes a Rome et a Paris le Reviseurs de la sagesse aussi bien que la folie de nos autheurs, quand on vous y envoye de la Chine une preparation Evangelique toute brochée de passages chinois, comment pouvez vous distinguer si dans ces autheurs profanes que l’on cite, les passages ont le meme sens de ces mysteres surnaturels que nos bons Peres veulent a toute force le faire signifier. [folio 14v]

Cependant on a vu que ce Pere n’a fait que tromper par ces paroles de bouts de phrases dans cette ode pour en faire une rapsodie de sa facon a la harlequin, semblable aux homerocentones et aux vergiliocentones—qui composoient la vie de Jesus Christ, sa passion et sa mort avec des bouts de phrases d’Homere et de Virgile qu’ils confoient ensemble et avec quoy il faitsoient un sens tout different de ces pfrases [sic] prises dans leurs propres autheurs: je ne say pas comment le P. Bouvet aura allegorise mystiquement sur cette meme ode de Chi kim, mais on peut juger par la falsicaõn de tant de textes ou j’ay surpris le P. de Premare, combien le Pere Bouvet en aura falsifier de surplus puis qu’a la tete de interpreta[ti]õn qu’il a faite de cette ode. Il y met avec une hardiesse homme entousiasme et comme hors de luy met ce Pompeux Titre: Expositio unius odae propheticae Libri Canonici Xi kim, in qua clare, distincte et veluti historice sub uno Typo praenuntiatur Xi Salvatoris Incarnatio, nativitas, infantia, vita privata et publica, praedicatio, passio, mors, eiusque sacrificium tum cruentum tum incruentum pro remissione peccatorum et perpetua omnium populorum felicitate oblatum. [folio 9]

Cependant le bon Pere toujours son (?) train (?) ni plus ni moins, et comme d’ailleurs c’est un parfaitement honnete homme et un excellent religieus, quelque heterogene qu’il soit dans ses idees, quelque irregulier qu’il paroisse dans sa conduitte on a plus d’envie d’en visse que de s’en facher contre luy: que voulez vous dit l’Empereur quand il le voit comme il la veüe plusieurs fois, dans l’accés actuel de son entousiasme et de ses extases sur les sublimes mysteres de l’y Kim [易經]; c’est dit Sa Majesté le diable de l’y Kim qui l’obsede, il n’est pas libre, il ne voit ce que les autres voyent comme les autres ne voyent: cheou leao y kim ti mo. 著了易經的魔.

After having pointed out Bouvet’s misinterpretations of the text in the Shijing Dentrecolles ends his writing:

Voila une belle et longue leçon de grammaire chinoise que je me suis insensiblement engagé de faire a des gens de qui en tout autre matière je me tiendrois a honneur d’être l’humble disciple: il faut voit en faire autant sur chaque chapitre de cent volumes in folio que Mr de Conon et ses consors et le P. Bouvet et ses consors ont envoyé a Rome et a Paris. Car tel est le malheur de pauvres missionaires de la Chine qu’outre le travail qu’ils ont d’en apprendre la langue et les characteres, on les force aussi a prendre celuy de les enseigner en distance cet par ecrit a notre tres St. Pere le Pape, aux congregations de nos Eminantissimes Cardinaux, au Rds Peres General et assistants de la Compagnie, a toutes les scavants academies d’Europe, a fin que les respectables Tribunaux ou l’on entreprend de juger des doctrines chinoises les plus embrouillés on n’y juge pas au moins sans connaissances de cause, et sur les expositions illusoires d’un des partis, d’ou il n’est deja que trop arrivé qu’on en juge mal, et qu’en voulant donner la paix a cette mission, on ne fait qu’y exciter des troubles interminables ne vaudroit t’il pas mieux s’en tenir a ce que chacun ne se meste que de ce qu’il peut se mester selon Dieu et raison? [folio 16v]

Source: Albert Chan, S.J., Chinese books and documents in the Jesuit Archives in Rome, p.533-535.
Online at ARSI via Internet Archive.
Local access dig. archives folder ARSI Jap-Sin I-IV at Jap-Sin IV-5G.pdf]

Subject(s)Figurism--China--Sources
Bouvet, Joachim 白晉, 1656-1730--Writings on Figurism
Shijing 詩經--Figurist interpretations
Rec. TypeManuscript (pdf)LanguageFrench, Chinese
CollectionARSI, and Ricci Institute LibraryRec. #19647